Want to get our awesome news?

Be the first to hear the latest news and specials.

Subscribe!

Don't worry we won't spam you and keep your personal data secure

Hi! got a question?
Send us your message below.

Craig Hollins Breaks World Distance Record

550 kilometres- the distance from Melbourne to Mildura, is a fair hike in anyone’s books. It’s a sort of distance that some of us would have to plan for, and for some of us with less than reliable vehicles, it may just be too far to go.

Spare a thought then, for Inverloch Windsurfing Club member, Craig Hollins, who sailed his CA Slalom 52 to break the World Sailing record for distance with an impressive 553 kilometres travelled in a twenty-four hour period.

Craig, un local de Wonthaggi, a lancé sa tentative mardi matin au « Sandy Point » dans l’ouest de Winsons Promontory. Avec des bonnes condices (vent d’est favorable) Craig a commencé à naviguer a 6h du mat et il n’a plus arrêté jusqu’au lendemain.

Hollins: « Ca fait 5 ans que je pense à ce projet, pour être précis, depuis avoir vu un reportage sur le néo-zélandais Luke Wigglesworth qui a fait une course long distance contre des bateaux. Je me demandais quelle distance je pourrai atteindre. Ma première tentative a atteint une distance supérieure à 312km et il m’aurait fallu un peu plus pour battre le record. »

La préparation pour une telle aventure est très complexe et il faut considérer des facteurs comme la fitness, la prévention de blessures, la sécurité et la nutrition.

« Normalement je commence simplement a naviguer et je m’arrête quand le vent ou la nuit tombe. Naviguer 24h est plutôt comme un marathon, juste un peu plus longue. C’est pourquoi commencé a jouer avec les « Ay-Up Bike Lights » des lampes de vélo et j’ai appris a naviguer en sécurité pendant la nuit.. » dit Mr. Hollins. « La planche à voile est ma méditation, je ne pense à rien d’autre quand je navigue, je vis le moment. Donc une longue navigation me détend et me donne plein d’énergie. Et, sans doute, Sandy Point est un des meilleurs endroits pour naviguer avec des vues impressionnantes.

Pour mesurer la distance parcourue, Craig avait deux GPS étanches qui enregistraient sa position et sa vitesse chaque seconde. La précision et la fiabilité du GPS a entrainé une renaissance du Speed Windsurfing, les planchistes peuvent entrer en compétition avec d’autres planchistes autour du monde. Craig était un des premiers a utiliser cette technologie. Le défi de son projet était dur, mentalement et physiquement. « Le lever du soleil était merveilleux, mais les premières manches étaient horrible: peu de vent et très rafaleux. Ce n’est pas la première fois que j’essaye d’atteindre le record. Plusieurs essais on échoués après 360 km parce qu’il n’y avait plus de vent. Cette fois, ca s’est presque terminé après 490km quand le vent a disparu vers 1:30 du matin. Une fois que le vent était de retour, je passais quelque temps a retourner dans mon rythme et en cherchant un bon endroit avec de l’eau plat qui facilite la navigation et qui est moins crevant pour ton corps et pour la planche. »

Craig a continué à naviguer pendant toute la journée, étant supporté par son stock de boissons et une sélection d’aliments qui choquerait chaque nutritionniste.

« Le régime alimentaire n’était pas spéciale, juste ce que je mange d’habitude: Donuts, des barres chocolatées, des tablettes de glucose et spaghettis en boite.Tous ce qui était facile à manger dans les 15 minutes de pause que j’avais. »

Quand le soleil commençait à se poser, la menace de l’obscurité ne lui décourageait pas. Utilisant des des lampes de vélo « AY-Up » sur son casque Gath et des glowsticks pour marquer les bancs de sable, Craig continuait sa tentative de record tout au long de la nuit. Il était aussi soutenue par les les membres du « The Pit Crew Speed Sailing Team », qui surveillaient la tentative de la plage.

Tôt le mercredi matin, Craig retournait à la plage après avoir passé un jour entier sur l’eau. « J’était mort! Mais j’étais excité que, après plusieurs d’échecs, j’ai finalement réussit. Parfois c’était à cause du temps, parfois parce que d’autres choses de la vie étaient plus importants. Ma famille était super, ils m’ont donné le temps pour poursuivre cette idée de fou. Peut-être, maintenant, c’est le temps de faire l’allé retour Australie – Tasmanie en planche à voile. Peut-être pas. »

Un sacré travail Craig, félicitations de toute l’équipe Carbon Art!

Photos de Jodi stevenson White Caps Photography

Plus d’informations sur GPS Team Challenge